Lien social

Aurore – le carré des biffins

Ici, l'exclusion... c'est exclu !

Le carré des biffins offre chaque année plus de 260 places de vendeurs, ainsi qu’un accompagnement social adapté.

je veux cette entreprise
près de chez moi !

L'entrepreneur

Eric Pliez. Convention Aurore 2015. Paris 75012. 30 juin 2015

Eric Pliez

Diplômé de l’école nationale de la santé publique (Ensp) Eric Pliez, 57 ans, est Directeur Général de l’association Aurore depuis 2001. Reconnue d’utilité publique depuis 1875, l’association Aurore héberge, soigne et accompagne chaque année plus de 20.000 personnes en situation de précarité ou d’exclusion. Trésorier de la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (FNARS), Eric Pliez est Président du Samusocial de Paris depuis octobre 2013. Le GIP SAMU social de Paris doit faire face à une demande sans cesse croissante de personnes isolées mais surtout de familles. Ceci le conduit à mettre à l’abri 28500 personnes chaque nuit à l’hôtel, dans des conditions très insatisfaisantes. Nous pensons que des alternatives permettraient une meilleure prise en charge des familles pour un moindre cout. Ancien éducateur spécialisé, engagé activement dans un grand nombre d’associations œuvrant pour l’insertion et la lutte contre les exclusions, Eric Pliez s’appuie sur une connaissance très pointue du terrain.

L'entreprise

La solution

Le Carré des biffins est une initiative collective qui rassemble pouvoirs publics et entrepreneurs sociaux. Préoccupées par la situation des vendeurs à la sauvette d’objets de récupération installés Porte de Montmartre, appelés les « biffins », la mairie de Paris et la mairie du 18e arrondissement lancent en octobre 2009 le Carré des biffins. Elles en confient la gestion à l’association Aurore, créée en 1871, qui héberge, soigne et accompagne chaque année près de 20000 personnes en situation de précarité ou d’exclusion en vue de leur insertion sociale et professionnelle.

La création d’un marché légalisé, le Carré des biffins, géré par l’association Aurore, qui offre chaque année plus de 260 places de vendeurs Porte de Montmartre, ainsi qu’un accompagnement social adapté. Depuis 2009, 500 biffins ont pu vendre leurs produits avec ce dispositif en s’engageant à respecter une charte, tout en bénéficiant d’un accompagnement social assuré par l’équipe de l’association. Leur insertion est facilitée et leur activité encadrée. Certains biffins ont pu accéder à un logement ou des soins, bénéficier d’une régularisation administrative ou développer de nouvelles activités de récupération et de vente.

Objectifs :

Aider les personnes en grande précarité, participer à l’animation du quartier en créant du lien social autour des biffins et ainsi contribuer à la qualité de vie de toutes et tous.

Les bénéficiaires témoignent

Mohammed Zouari, biffin. « Avant, on était hors-la-loi. On a donc monté l’association du Carré des biffins depuis trois ans et demi pour dialoguer avec les pouvoirs publics et trouver une solution, notamment face aux plaintes des riverains. »

entre 5000 et 6000 biffins en Ile-de-France

Le saviez-vous ?

Il existe entre 5000 et 6000 biffins en Ile-de-France. En dédiant davantage d’espaces au commerce, des milliers de personnes en situation de précarité pourraient subsister par la vente légale d’objets issus de la récupération.

je veux cette entreprise
près de chez moi !